Labellisation : pourquoi ? comment ?

Pourquoi ?

 La labellisation permet aux clients du consultant de bénéficier des apports d’une démarche d’amélioration continue. C’est un gage de qualité des prestations. Pour le consultant, c’est l’occasion de prendre du recul sur son métier, ses processus et de réfléchir à son développement avec l’aide de ses pairs.
Pour l’AQCERA, cela permet d’échapper aux risques des seuls mécanismes de cooptation…

Comment ?

Après un travail individuel du consultant sur la base du référentiel qualité de l’AQCERA, le processus de labellisation se déroule en 2 étapes :

1 ) Audit sur site : il est réalisé par un membre labellisé exerçant dans une spécialité différente de celle de son confrère. Cet audit se déroule sur une demi-journée.

2) Passage devant le Comité d’Admission, composé des différentes parties prenantes de l’AQCERA : membres labellisés, prescripteurs de conseils et formation et dirigeants d’entreprises clientes.

A l’issue de ce passage devant le Comité d’admission, l’adhérent devient membre labellisé. Il peut l’être dans 2 spécialités : le conseil et/ou la formation. La mention figure sur son profil sur le site de l’AQCERA.

La labellisation est valable 3 ans et fait l’objet d’une procédure de renouvellement.

L’évaluation de fin de mission :

Dès son adhésion à l’AQCERA, le consultant s’engage à réaliser une évaluation de fin de mission avec son client après une période permettant d’en mesurer les résultats effectifs.

La particularité du dispositif est que la première partie, sur en-tête AQCERA, est commune à tous les consultants. La seconde, elle, est personnalisée pour tenir compte des spécificités de chacun et/ou du contexte de l’intervention (ponctuelle ou récurrente).

Les évaluations de fin de mission sont adressées au Garant de l’AQCERA. La réalisation des évaluations constitue un préalable à la labellisation.

Les évaluations, chaque année, c’est :

+ de 0
Missions evaluées
0 %
Clients satisfaits